VOTE | 268 fans

#106 : Prédictions

Résumé : Harry, un vieillard, tombe dans un ruisseau infesté de météorites et retrouve sa jeunesse. Il décide alors de tuer les descendants des jurés qui l'avaient condamné pour meurtre. Clark sauve de justesse sa mère avant de neutraliser Harry. Parallèlement, il fait la connaissance de Cassandra, une dame âgée capable de voir l'avenir. Mais elle meurt après avoir eu une vision du terrible futur qui attend Lex Luthor...

Popularité


3.67 - 6 votes

Titre VO
Hourglass

Titre VF
Prédictions

Première diffusion
20.11.2001

Première diffusion en France
18.01.2003

Vidéos

1.06 - Promo

1.06 - Promo

  

Photos promo

Plus de détails

Guest-stars :

→ Eric Christian Olsen dans le rôle de Harry Volk jeune
→ 
Jackie Burroughs dans le rôle de Cassandra Carver
→ 
George Murdock dans le rôle de Harry Volk âgé
 Sarah-Jane Redmond dans le rôle de Nell Potter
Alf Humphreys dans les rôles de Randolph Gage & Jim Gage
Reg Tupper dans le rôle du Docteur
Lisa Calder dans le rôle de Zoé Garfield
Lois Dellar dans le rôle de l'Infirmière
Mitchell Kosterman dans le rôle d'Ethan Millar

------------------------------------------------------------------

Titre de l'épisode :

 Hourglass est le terme anglais qui signifie "sablier".

------------------------------------------------------------------

Indiscrétions :

Whitney n'apparaît pas dans cet épisode.
 
Harry joue "Sonate pour piano n ° 3 en si mineur, op. 59" et "Sonate pour piano n ° 1 en ut mineur, op. 4" de Chopin.
 
Cet épisode est le premier où une personne autre que Clark vainc le méchant principal. Cette fois, il s'agit de Martha.
 
George Murdock (Harry Volk) a fait une brève apparition star dans le premier épisode de Loïs et Clark : Les nouvelles aventures de Superman.

Cassandra Carver est la première personne infectée par les météorites dans la série qui n'utilise pas ses pouvoirs à des fins maléfiques ou contre Clark.

Lana découvre le "mur des bizarreries" de Chloé et se rend compte que Clark la voit différemment des autres.

La vieille femme aveugle qui prédit l'avenir s'appelle Cassandra. Dans la mythologie grecque, Cassandre était une prophétesse qui prédisait l'avenir. Apollon lui avait donné ce pouvoir en échange de son amour. Cassandre l'ayant refusé, Apollon rendit son pouvoir sans effet : personne ne croyait en ses prédictions. Dans l'épisode, à part Clark, personne ne croit aux prédictions de Cassandra.

La scène de la vision de Lex en Président des Etats-Unis a été tournée sur le plateau de la série "A la Maison Blanche" (West Wing).

Dans le comics, Lex Luthor se présente à la présidence et gagne.

Lors de la vision de Lex, celui-ci porte un seul gant noir. Dans le comics, Lex porte ce gant après avoir perdu sa main suite à des années de radiation venant d'une bague en kryptonite.

Clark, Pete et Lana font du bénévolat au Centre de retraite de Smallville pour répondre à un requis de 30 heures de service communautaire pour l'école. Clark est attribué à lire à Cassandra Carver, une femme aveugle qui croit qu'elle peut voir l'avenir. Bien qu'aveugle, elle est très perspicace, et peut identifier son environnement correctement. Pete demande à ce que sa fortune a dit. Cassandra semble rebuffade, mais laisse tomber son livre pour qu'il le ramasse afin qu'il puisse le lui remettre. Quand il le fait, elle touche sa main et lui demande de vérifier ses poches et il se rend compte qu'il a enfermé ses clés dans sa voiture. Il les laisses seuls et Cassandra révèle à Clark que quelqu'un de proche va mourir très vite.

Plus tard, Clark raconte à ses parents la vision de Cassandra, mais ils sont indifférents.

Pendant ce temps, Lana rend visite à Harry Bolston. Il écoute de la musique classique. Il avoue être obsédé par l'histoire locale de Smallville.

Alors qu'ils se promènent, Harry, en fauteuil roulant, dit à Lana que les Lang ont commencer à vivre ici en 1938. Lana l'emmène à l'étang de koi, où Harry lui demande d'aller dans sa chambre pour lui chercher quelque chose de chaud. Alors qu'elle est partie, il essaie de prendre une cigarette, mais fait tomber son briquet. Il essaie de le récupérer, mais renverse son fauteuil roulant et tombe dans l'étang, où il s'électrocute. Harry semble incapable de se déplacer pendant plusieurs secondes jusqu'à ce que soudain il redevient jeune. Il se lève et rit. Il est alors révélé que l'étang est contaminé par les des météorites.

Par la suite, il récupère des coupures de vieux journaux et contemple une liste contenant le nom de Zoé Garfield, une serveuse du café "Beanery".

Au Beanery, Harry attend Zoé Garfield. Clark, Lana et Chloé arrivent. Lana se sent responsable de la disparition du vieux Harry. Chloé et Clark tentent de la consoler. Harry, écoute leur conversation et leur souhaite bonne chance pour les recherches.

Clark se trouve dans un endroit et Lex arrive en voiture. Il raconte à Lex la prédiction de Cassandra "que quelqu'un de proche mourra très prochainement". Lex fait semblant d'être sceptique, mais il demande à Clark le nom de la voyante avant qu'il ne le quitte.

De retour à la maison de retraite, Harry joue du piano. Cassandra essaye de le tromper en lui prenant la main, mais Harry refuse. Lana remarque que quelqu'un a supprimé la photo du vieux Harry, jeune.

Clark arrive pour voir à nouveau Cassandra. Lana lui dit qu'elle vient de donner une déclaration à la police. Elle lui dit qu'elle a appris que le vrai nom de Harry Bolston est Harry Volk et qu'il a été reconnu coupable pour assassinat il y a 60 ans lorsqu'il avait 17 ans. Dans les années 1940, il faisait des études de pianiste et a été au Conservatoire de Métropolis, mais son professeur a recommandé quelqu'un d'autre. Harry a assassiné le fils de son professeur.

Cassandra dit à Clark qu'elle a commencé à avoir des visions en meme temps qu'elle a perdu la vue, le jour de la pluie de météorites. Clark prend la main de Cassandra et ils voient tous deux une vision. Clark est à genoux sous la pluie entouré de pierres tombales portant les noms de tous les gens qu'il aime : ses parents et ses amis. Les pierres tombales semblent s'éterniser. Clark s'enfuit, terrifié.

Plus tard, il raconte à ses parents la vision qu'il a eu et ils essaient de le réconforter, mais Clark interprète cela comme voulant dire qu'il survivra à tout le monde qu'il aime et qu'il est destiné à être seul.

Dans une maison, un homme regarde le football à la télé et le courant se coupe. Alors qu'il est sur le point d'appeler quelqu'un, il voit Harry devant la porte déguisé en électricien. Tandis Qu'Harry vérifie les disjoncteurs, il demande à Jim Gage s'il n'a pas un rapport avec Randolph Gage. Jim admet que Randolph est son père, et qu'il est décédé en 1993. Harry enlève une longueur de corde à piano du fond de sa boîte à outils.

Au centre de retraite, Lex arrive vers Cassandra Carver. Il lui demande si elle peut lui dire quoi que ce soit au sujet de Clark. Lex avoue que Clark est son ami, mais qu'il est aussi un mystère. Cassandra refuse de lui dire quoi que ce soit au sujet de Clark, mais elle propose de lui montrer son avenir. Lex refuse.

Clark, Chloé et Pete sont dans la grange des Kent. Pete dit à Clark que Jim Gage a été retrouvé étranglé avec une corde à piano, les yeux bandés. Chloé leur dit que c'était la même façon qu'Harry Volk a tué le fils du professeur de piano en 1945. Clark pense qu'il pourrait être un imitateur, mais Chloé a une photo de Harry Volk des années 1940. Il ressemble à cet homme qu'ils ont vu au Beanery. Bien sûr, Chloé est prête à assumer que Harry a traversé le temps. Clark suggère qu'ils aillent fouillés la chambre de Harry pour en savoir plus.

Cassandra interpelle Clark, qui est en chemin pour aller à la chambre de Harry. Chloé et Pete partent en avant alors que Clark s'arrête pour parler avec Cassandra. Celle-ci avoue qu'elle sait que Clark n'est pas comme tout le monde. Elle a vu plusieurs fois l'avenir de beaucoup d'autres personnes, et les a enregistrer, et elle a vu beaucoup de douleur, le désespoir, la peur et l'obscurité. Clark prend la main de Cassandra à nouveau et voit une série de flashes de personnes en difficulté, mais Cassandra ne peut pas lui dire qui ils sont.

Chloé et Pete trouvent pas mal de coupures de journaux dans la chambre de Harry. Quand Clark voit une photo de Zoé Garfield, il la reconnaît comme l'une des personnes qu'il a vu dans sa récente vision. Il devine que Harry pourrait être après elle et il se précipite au Beanery.

C'est l'heure de fermeture au Beanery, mais Harry ne veut pas partir. Il propose de jouer du piano tandis que Zoé nettoie la boutique. Harry révèle que la grand-mère de Zoé, Eve Garfield, a aidé à lui supprimer son avenir, et maintenant il a l'intention de supprimer l'avenir de Zoé. Harry tente d'étrangler Zoé, mais Clark ouvre la porte et la sauve.

Plus tard, Martha rapporte que Zoé va bien et que Harry est à l'hôpital pour observation. Lorsque Clark admet que Cassandra connait peut-être son secret, ses parents lui disent qu'ils ne veulent plus qu'il aille la voir.

Lex fait venir Clark chez lui afin de l'interroger sur l'accident, mais Clark dit qu'il ne se souvient plus ce qui s'est passé. 

À l'étang de koi, Lana dit à Clark qu'Harry a dit à la police qu'un gamin qui était obsédé par son cas l'a enlevé. Lorsque Clark commence à se sentir malade, il regarde vers le fond de l'étang et voit des météorites.

Au centre de retraite, Clark dit au vieux Harry qu'il le soupçonne. Harry semble plus intéressé par le fait que son nom est Kent. Il appelle l'infirmière de demander à Clark de partir.

Plus tard, en se promenant seul, le vieux Harry se fait tomber lui-même dans l'étang de koi avec son fauteuil roulant.

Au lycée, Chloé et Pete étudient la couverture des nouvelles du procès de Volk. Lana arrive pour et leur annonce qu'Harry est parti. Chloé découvre une liste des jurés qui ont assistés au procès de Harry avec le nom de Hiram Kent.

A la Ferme, Martha répond à la porte et fait face au jeune Harry Volk qui se fait passer pour un homme de gaz. Martha lui dit qu'elle ne sent pas d'odeur de gaz et lui dit d'attendre au seuil de la porte. Elle tente d'appeler de l'aide, mais elle trouve le téléphone débranché. Harry arrive par derrière. Elle le frappe sur la tête pour se rendre à sa voiture et trouve les pneus crevés. Enfin elle se cache dans un silo à grains. Harry la retrouve l'attaque avec un couteau. Martha tire un levier et s'enterre avec lui dans le grain. Clark et Jonathan arrivent juste à temps pour la sortir.

Le lendemain, Lex se rend au centre de retraite avec un bouquet de fleur et rend visite à Cassandra, et lui dit qu'il est prêt à voir son avenir. Cassandra prend alors sa main et a une vision de Lex. Dans un costume blanc brillant et un gant noir dans le bureau ovale de la Maison Blanche, Lex se tient debout. Il sort dans un champ de tournesols. Quand il se penche pour sentir une des fleurs, toutes les fleurs meurent. Un champ de sèche ossements humains remplace les fleurs. Lex semble heureux. Il tend ses bras vers le ciel et il commence à pleuvoir du sang rouge. Lorsque Lex demande à Cassandra ce qu'elle a vu, celle-ci ne répond pas. Lex se rend compte qu'elle est morte. Il appelle à l'aide et quitte la pièce, visiblement ébranlé. Lorsque Clark arrive et voit Cassandra morte, il se rend compte qu'elle a vu sa mort dans la vision de Lex.

 

Ecrit par adri280891

 SMALLVILLE

SCRIPT VF

SAISON 1 ÉPISODE 06

« PRÉDICTIONS »

Clark et Pete marchent dans un long couloir. Un vieil homme avec un déambulateur passe devant eux.

PETE : Bonjour. Comment ça ce fait que tu as réussis à me traîner ici.

CLARK : A Smallville tout les lycéens doivent faire 30 heures de travaux d’intérêt général.

PETE : Ouais, mais on aurait aussi bien servit la communauté en surveillant des jeunes filles à la piscine, au lieu de venir distraire des vieillards. Qu'est ce qui a pu t'attirer là ?

LANA : Salut Clark. Salut Pete.

CLARK : Lana ? Je savais pas que tu étais bénévole ici.

PETE : Ouais, je vois.

LANA : Ça fait deux semaines que je viens. Tu fais aussi partie de ce programme ?

CLARK : Je vais faire la lecture à Cassandra.

LANA : C'est une vielle dame intéressante. Les infirmières disent qu'elle sait prédire l'avenir.

PETE : Toi…

Dans une chambre une vielle dame aveugle glisse son doigt qui illumine au passage des lignes du de son livre.

CASSANDRA : Il faut que vous soyez deux pour me faire la lecture, maintenant ? Ne restez pas planté dans le couloir. Entrez, donc.

CLARK : Comment savez vous qu'on est deux ?

CASSANDRA : Je suis aveugle, je ne suis pas sourde. En réalité j'ai entendu couiner les chaussures de votre ami tout le long du couloir.

PETE : Alors vous prédisez l'avenir ?

CLARK : Quelle délicatesse, je te félicite.

CASSANDRA :Quel est votre nom jeune homme ?

PETE : Pete Ross.

CASSANDRA : Monsieur Ross si vous voulez que je prédise votre avenir, allez donc dans un cirque. Oh, mince alors.

Pete ramasse le livre que Cassandra a fait tombé et le donne à Cassandra, cette dernière en profite pour prendre la main de Pete.

CASSANDRA : Vous en avez pour un moment pour rentrée chez vous à pied, monsieur Ross. Regardez dans vos poches.

PETE : Oh, c'est pas vrai. J'ai laissé mes clé dans la voiture. Je dois te laisser.

CASSANDRA : Alors vous vous appelez comment ?

Dans une autre chambre, un vieil homme écoute de la musique. Lana entre.

LANA : Monsieur Mr. Bollston? C'est Lana Lang.

MR BOLLSTON: Lang? Les Lang sont venu à Smallville en 1938. Ils ont rachetés quelques ferme en décrépitude, ils avaient bien vue qu'il faisait une affaire.

LANA : Vous connaissez l'histoire de toute la ville.

MR BOLLSTON : Oui, c'est un peu une obsession. Enfin bon. Êtes vous ma prochaine victime ?

LANA : Vous n'avez pas l'air si terrifiant.

MR BOLLSTON : Il aurait fallut que vous me voyez quand j'étais jeune.

LANA : Je suis sûre que vous étiez un vrai bourreau des cœurs.

MR BOLLSTON: Si on faisait petit tour dans le jardin et que vous me disiez ce que la famille Lang est devenue, depuis 1938.

DANS LE JARDIN

Sur un pont au dessus d'un étang, Lana pousse le fauteuil d'Harry.

LANA : C'est un endroit magnifique. Je ne sais pas pourquoi, les gens n'y vienne pas plus souvent.

MR BOLLSTON: C'est parce qu'ils sont trop occupés à regarder la télévision. Lana,vous voulez bien aller dans ma chambre et me rapporter mon écharpe ? Je ne voudrais pas attraper froid.

LANA : Bien sûre.

MR BOLLSTON: Vous êtes un ange.

Pendant que Lana est parti cherche ce que Mr Bollston lui a demander, ce dernier en profite pour fumer une cigarette, mais en prenant son briquette dans sa poche, celui-ci lui échappe des mains et tombe sur le pont.Harry, se penche alors pour le ramasser.

CHAMBRE DE CASSANDRA

Cassandra tousse.

CASSANDRA : De l'eau s'il vous plaît.

Lorsque Clark donne le verre à Cassandra, celle-ci touche la main de Clark, le jeune lache alors le verre, qui tombe au sol.

Sur le pont Mr Bollston cherche à reprendre le briquet qui est tombé au sol, mais il n'y parvient pas. Pendant ce temps dans la chambre de Cassandra le verre continue de chuté vers le sol, lorsqu'il le touche, il se brise au même moment ou Mr Bollston tombe dans l'étang. Des éclaires vertes se produisent dans l'eau. Cassandra voit alors quelque chose dans un flash, horrifié par ce qu'elle vient de voir, elle pousse un cri. Pendant ce temps Mr Bollston à rajeunie et sort de l'eau.

DANS LA CHAMBRE DE CASSANDRA

CLARK : Qu'est ce qu'il y a ?

CASSANDRA : Une personne de votre entourage va mourir. Dans très peu de temps.

GÉNÉRIQUE SMALLVILLE

FERME DES KENT

Jonathan coupe du bois à la scie circulaire. Martha est auprès de lui.

CLARK : Quand il y a ce genre de travail à faire, laissez le moi, je m'en chargerais.

MARTHA : On peut savoir ce qu'il t'arrive ?

CLARK : Rien, je trouve juste, qu'il ne faut pas négliger la sécurité. Je vous signal que cet engin est super dangereux.

JONATHAN : On travail dans une ferme, ça fait parti des risques du métier. Bon, je t’écoute. Qu'est ce que t'as ?

CLARK : J'ai rencontré une aveugle à la maison de retraite. Je sais que ça à l'air dingue, mais elle prédit l'avenir.

MARTHA : Qu'est ce qu'elle t'a raconté ?

CLARK : Qu'un de mes proches allait bientôt mourir.

JONATHAN : Il ne faut pas se laisser influencer par une vieille aveugle et ses prédictions à la petite semaine. Elle fait ça sûrement pour effrayer les infirmières.

CLARK : Elle a dit à Pete qu'il devrait marché pour rentrer chez lui et il a réalisé qu'il avait enfermer ses clés dans sa voiture.

MARTHA : Personne ne peut connaître l'avenir.

CLARK : Et si c'était vrai ? Et si elle l'avait dit, parce que je suis capable d'intervenir.

MARTHA : Dans ce cas, elle aurait dû te donner plus d'information, un nom, une heure, un lieu.

JONATHAN : Même si elle peut prédire l'avenir. Elle n'a aucun moyen de le contrôler. C'est impossible.

MAISON DE RETRAITE

Un jeune homme descend les escaliers, c'est Monsieur Bollston. Il est dans sa chambre et sort d'une enveloppe des vieux articles de journaux.

HARRY : « Poursuite du procès pour meurtre. » Le destin t'accorde une secondes chance, a ce qu'il paraît. Et cette fois, ils vont payer.

AU CAFE BEANERY

Un pendentif d'une tête de licorne est présenté au cou d'une personne, celui-ci appartient à Zoé une serveuse, elle apporte le repas de Harry.

HARRY : C'est fou, je n'en ai pas mangé depuis des années. Depuis qu'ils ont fait la déviation. Non, c'était une blague.

ZOÉ : Vous êtes orignal. Comme boisson, vous voulez quoi ?

HARRY : Combien coûte le café ? Celui qui est moulu.

ZOÉ : Deux dollars soixante quinze.

HARRY : Ils l'ont apporté à pied d'Amérique du sud.

ZOÉ : On croirais mon grand père.

HARRY : Assurez vous qu'il soit chaud.

ZOÉ : Oui, évidemment.

Chloé, Clark et Lana entre au café.

CHLOÉ : Bonjour.

CLARK : C'est pas ta faute Lana.

LANA : Tu connais beaucoup de gens qui on perdu un vieillard dans un fauteuil roulant.

CHLOÉ : Non, c'est vraiment impressionnant et pourtant à Smallville on en a vu d'autre.

CLARK : Il a peut-être été kidnappé ?

LANA : Pourquoi kidnappé Harry, c'est un vieux bonhomme inoffensif.

CHLOÉ : Un poisson chat a pu se transformer en un piranha et le manger. Quoi, vous m 'avez demandé de l'aide, je dis ce qu'il me vient à l'esprit.

HARRY : J'aime bien votre théorie.

CHLOÉ : Pour écouter aux portes, vous avez encore des progrès à faire.

HARRY : Désolé. D'après ce qu'on m'a dit, les jeunes gens de Smallville se réunissent ici.

CHLOÉ : Oui, les jeunes gens se réunissent souvent ici.

CLARK : Salut, je suis Clark. La blonde taquine, c'est Chloé et l'autre c'est…

HARRY : Lana Lang. C'est marqué sur son badge. Bon et bien bonne chance pour retrouver cette personne disparue.

ZOÉ : J'espère que vous apprécierez ce café, ils l'ont apporté à dos de mulet en fin de mâtiné.

HARRY : Merci. Vous êtes un ange.

MAISON DE RETRAITE

Harry joue du piano.

CASSANDRA : Vous jouez merveilleusement bien.

HARRY : J'ai faillie rentrée au conservatoire de Métropolis.

CASSANDRA : Vous avez un voix très jeune. Le conservatoire a fermé ses portes dans les années 70.

HARRY : Je veux dire, que j'aurais aimé suivre des cours, si j'avais eus le choix de vivre une autre époque.

CASSANDRA : Oui. Oh, seriez vous assez gentils, pour aider une vielle dame à regagner sa chambre.

HARRY : Je connais déjà mon avenir.

AU MANOIR

Lex arrive en zigzaguant avec sa ferrari noire, alors que Clark livre des cagettes de légumes.

CLARK : Tu pourrais envisager de ne pas conduire comme si tu voulais franchir le mur du son.

LEX : Tu crois que ce serait amusant.

CLARK : Je suis sérieux. C'est dangereux.

LEX : Pourquoi ce regain d’intérêt pour ma santé, hein ?

CLARK : A la maison de retraite, j'ai rencontré une vielle dame qui peut prédit l'avenir.

LEX : Est ce qu'elle t'a prédit le siens ?

CLARK : Non, pas vraiment. Mais elle m'a dit que quelqu'un de mon entourage allait…

LEX : Mourir ?

CLARK : Écoute je sais que ça à l'air idiot, mais on a vraiment l'impression qu'elle dit la vérité.

LEX : Tu plaisantes, elle fait ça pour attirer l’attention.

CLARK : Tu réagis comme mes parents.

LEX : Ah, ben, c'est une première.

CLARK : Je crois que cette femme vaut vraiment le coup.

LEX : Il y a une question que tu devrais d’abord te poser. Est ce que tu veux connaître l'avenir ?

CLARK : Tu n'as pas envie de savoir ce qui va t'arriver ?

LEX : La vie est un voyage et j'ai pas besoins de carte routière pour le faire.

CLARK : En tout cas, tu devrais conduire moins vite.

LEX : Pourquoi ? Tu es mon ami, non ? Tu as déjà changé mon avenir une fois.

CLARK : J'ai mes livraisons à terminer.

LEX : Tu ne m'as pas dit le non de cette femme.

CLARK : Je croyais que ça ne t’intéressais pas.

LEX : Je pourrais la consulter pour mes actions en bourses.

CLARK : Cassandra Carver.

MAISON DE RETRAITE

Dans le couloir, Lana regarde des affiches, quand Clark arrive auprès d'elle.

CLARK : Je ne pense pas que ça nous aidera à retrouver Harry.

LANA : Qu'est ce que tu fais ici, à une heure pareille ?

CLARK : Je suis venue voir Cassandra, si elle, ne dort pas. Où est passé la photo de Harry adolescent ?

LANA : Je ne sais pas.

CLARK : Est ce que ça va ?

LANA : J'ai parlé à l'administrateur pour lui dire ce que je savais sur Harry. La police est venue.

CLARK : Pour une disparition ça n'a rien d'extraordinaire.

LANA : Il y a une autre raison. Harry Bollston, s'appelait en fait Harry Volk. Il avait commis un meurtre.

CLARK : Un meurtre ?Pourquoi, ils l'ont laissé revenir ici ?

LANA : Parce que ça c'est passé il y a 60 ans. Il avait 17 ans. Après avoir purgé sa peine, il ont pensé qu'il ne pouvait plus faire de mal et qu'il pouvait revenir mourir dans sa ville. Dans les années 40, il voulait devenir pianiste de concert, il avait demandé une bourse d'étude pour pouvoir faire le conservatoire. Mais son professeur a recommandé quelqu'un d'autre.

CLARK : Donc il l'a assassiné ?

LANA : Non. Il a dit que son prof avait tué son rêve, c'est pourquoi il avait tué le rêve de son prof. Son propre fils.

DANS UNE MAISON

Un homme assit à une table et regarde un match de football à la télévision.

LE COMMENTATEUR TV : C'est la 3éme et dernière tentative.

JIM : Allez les mec ! Allez c'est bon ! Vas-y, fait une passe ! Fait une passe ! Oui ! Oui ! Tu les as eus !

Soudain il n'y a plus de courent.

JIM : Ah c'est pas vrai ! Mais pourquoi ça à disjoncté.

Jim prend une lampe torche dans un tiroir, il est sur le point de téléphoner, lorsque une jeune homme se présente à la porte d'entrée. C'est Harry.

HARRY : Bonsoir. Excusez moi de vous déranger, on a une ligne qui vient de tomber près de chez vous et je venais voir si votre installation n'avait pas été touché.

Jim fait entrée Harry chez lui, ce dernier examine l'électricité.

HARRY : Vous vivez seul ?

JIM : Oui, je suis divorcé.

HARRY : J'ai vu votre nom sur mon fichier. Jim Gage. Vous avez des liens avec Randolph Gage ?

JIM : A c'est le cas de le dire, c'était mon père, il est mort en 1993.

HARRY : Je l'avais lu dans le journal, je me souviens premier concessionnaire de voiture à Smallville.

JIM : Ouais, c'était en 35, vous avez de la mémoire.

HARRY : J'ai souvent tué le temps en lisant des journaux.

JIM : On a trois magasins, dans trois autres contés, maintenant.

HARRY : Apparemment votre père vous a laissé de quoi voire venir.

Harry sort de sa caisse a outils un fils de fer.

CHAMBRE DE CASSANDRA 

CASSANDRA : Est ce que vous allez franchir cette porte, oui ou non, monsieur Kent ?

CLARK : Comment faites vous ?

CASSANDRA : Lorsque l'on perd un de nos sens, en général les autres s'intensifient. Oh, je suis obligé d'admettre qu'après ce qu'il s'est passé hier. J'étais certaine de ne jamais vous revoir. Asseyez vous.

CLARK : Je n'arrive pas à oublier ce que vous m'avez dis.

CASSANDRA : Vous j'imaginez, ce que moi je peux ressentir. La première fois que ce genre de chose m'est arrivée, j'avoue que j'ai crus que c'était une malédiction. J'avais des espèces de visions, comme des photographies sur les quelles je n'avais aucun contrôle.

CLARK : Ça a commencez quand ?

CASSANDRA : J'ai perdue la vue de façon brutal. Et c'est vraiment curieux, je me suis levé ce matin là, comme tout les autres jours et les météorites sont tombées. Il y en a une qui s'est écrasée dans le champs derrière chez moi, une lueur énorme a brûlé mes yeux en profondeur.

CLARK : Je suis désolé.

CASSANDRA: Ce n'est pas votre faute. C'est étonnant de constater qu'une seconde seulement a le pouvoir de changer la vie de quelqu'un pour toujours.

CLARK : Mes amis et ma famille, disent que vous êtes…

CASSANDRA : Un charlatent, hein ? Il faut reconnaître que les gens ont peur de l'inconnu en général. Ils veulent seulement s'entendre dire que dans leur vie avenir tout va bien se passer et ça je ne peux en aucun cas leur garantir. En revanche ce que je peux vous monter ce sont des sortent de panneaux pour vous guider dans votre voyage. Ce que vous en ferez ensuite ne dépendra que de vous.

CLARK : J'ai tellement de question sans réponse et de choses que j'ai besoins de savoir.

CASSANDRA : Venez là. Venez. Allons-y. Votre main Clark.

Clark donne sa main à Cassandra, soudain dans un flash, Clark se voit dans un cimetière sous une pluie d'orage en pleine nuit ou tout ses proches et ami sont mort.

FLASHBACK DE CLARK

CLARK : Non ! Noooonnn… Nooonnnn…

RETOUR AU PRÉSENT

CLARK : Non !

CASSANDRA : Vous aussi vous avez vu ça ? Clark.

Clark a prit la fuite en super vitesse.

FERME DES KENT

MARTHA : Mais enfin, c'était peut-être simplement une hallucination.

CLARK : Non, ce n'était pas une hallucination. J'ai entrevue l'avenir. Mon avenir.

JONATHAN : Et tu as vu un gigantesque cimetière.

CLARK : C'était comme si, il n'y avait plus que moi sur terre.

JONATHAN : Écoute mon grand, je ne sais pas ce que tu as vu en réalité, mais il faut tenir compte de tes sources.

MARTHA : Oui, il a raison, on ne sait pas grand chose de cette femme.

CLARK : Elle a perdue la vue à cause d'une météorite.

JONATHAN : Ah… et cette pour cette raison qu'elle prédit l'avenir.

CLARK : Qu'est ce qu'il y a de si étrange ? Une voiture m'a fauché sans me tuer. Je travers le feu sans dommage. Et puis quoi ensuite ?

MARTHA : Ne laisse pas ce genre d'images, quelque ce soit son sens, avoir prise sur ta vie.

CLARK : Et si c'était ma destinée de survivre à tous ce que j'aime. Je n'ai aucune envie de me retrouver seul.

JONATHAN : Clark. J’ignore ce que l'avenir te réserve…

CLARK : Je crois que cette femme, sait quelque chose.

JONATHAN : Non ! La seule personne qui peut contrôler ta destinée, c'est toi.

CLARK : Pour l'instant, j'ai l'impression que je ne contrôle rien du tout.

MAISON DE RETRAITE

Cassandra lit le journal Daily planet , elle passe son doit sur le brail de la page, quand Lex Lutor arrive auprès d'elle.

LEX : Cassandra Carver ?

CASSANDRA: A qui cette jolie paire de luxe, appartient-elle ?

LEX : Lex Luthor.

CASSANDRA : Oh, hum… de chez Luthor. Société à profit illimité.

LEX : C'est un peu ça oui.

CASSANDRA : Et bien. Qu'est ce que le sauveur de Smallville peut attendre d'une vieille dame qui est aveugle ?

LEX : Vous avez fait une forte impression sur mon ami Clark.

CASSANDRA : Donc vous êtes passé voir si ce qu'il dit est vrai ?

LEX : Clark n'est pas stupide, s'il dit que vous avez des dons, il a apparemment de bonnes raisons pour le croire.

CASSANDRA : Oh, mais qu'est qui me donne l'impression que vous n'êtes pas venu pour vos actions en bourses, monsieur Luthor.

LEX : S'il vous plaît appelez moi Lex. En fait j’espérais que vous pourriez m'éclairé sur Clark.

CASSANDRA : Et vous dites que c'est votre ami. C'est bien ça ?

LEX : Il m'a sauvé la vie, il y a peu de temps. Mais ce garçon est un mystère.

CASSANDRA : Comme la plupart des gens. C'est ça qui les rend plus intéressant.

LEX : Écoutez, je suis prêt a vous rémunérer pour vos services.

CASSANDRA : Ne gaspillez pas votre argent Lex. Je n'ai rien n'a vous dire à propos de Clark. Je ne peux pas, même si je voulais. En réalité, je ne sais voir l'avenir que des personnes que je touche.

LEX : Je n'aie pas besoins de le connaître.

CASSANDRA : Pourquoi ? Parce que votre père a sans doute déjà, planifier votre vie pour vous.

LEX : Je pense qu'on est maître de notre destinée !

CASSANDRA : Ah, ah, vous ne voulez même pas avoir une petite idée, de ce que vous allez accomplir. Il est possible que je vois aussi votre ami Clark ou je peux peut-être voir des choses plus intéressante.

LEX : Au revoir Madame Carver. C'était très instructif.

CASSANDRA : Revenez me voir un jour. Quand vous vous sentirez près.

LYCÉE DE SMALLVILLE

 A la Torch, Clark cherche Chloé, mais y trouve Lana.

CLARK : Chloé, qu'est ce que tu...

LANA : Elle n'est pas arrivée.

CLARK : Lana, qu'est que tu fais ici ?

LANA : Chloé m'a téléphoné. Elle m'a dit qu'elle avait des infos sur Harry. En attendant, j'ai un peu visité les lieux, et j'ai vu ça.

CLARK : Chloé l'appel le mur des bizarreries. Elle pense que tout ce qui se passe d'étrange ici, a commencé avec la chute des météorites.

LANA : Tu en pense quoi, toi ? Tu crois que c'est vrai ?

CLARK : Oui, je crois que c'est vrai.

LANA : Tu crois que j'en fait partie ? Au même titre que le veaux à trois têtes et le monstre du Lac Crater ?

CLARK : Ces événements étranges n'ont rien à voir avec toi.

LANA : Tu m'avais dis que les gens, font tout pour se cacher leur secret. Tu t'en souviens ?

CLARK : Hum…

LANA : Je vois que le miens n'a plus rien d'un secret. Quand la tragédie que tu as vécue est connu de tous, c'est dure, les gens te vois autrement, comme si tu allais t’effondré.

CLARK : Je suis sûre qu'il ont de la peine, ils ne veulent que t'aider.

LANA : Oui, je sais. Mais ils ne me font que me rappeler les moments les plus pénibles de toute ma vie. Et toi, tu éprouve quoi, face à ça ?

CLARK : Je voudrais pouvoir remonter dans le temps pour effacer ces moments difficiles.

LANA : Je croyais que ce serait différent au Lycée, que j'arriverais à me débarrasser du passé. Mais où que j’aille, il est toujours là. Je devrais peut-être accepter mon destin. Je serais toute ma vie une petite fille déguisé en princesse qui vient de voir mourir ses parents.

CLARK : Je ne te vois pas comme ça.

LANA : Oui, je sais, Clark. Tu es bien le seul dans ce cas.

CHEZ LES KENT

Clark est dans la grange. Chloé et Pete arrivent.

CHLOÉ : Clark ont a eu ton message.

PETE : Où est ce que tu étais ? Qu'est ce qu'il se passe ? On avait prévu de se retrouver au journal.

CLARK : Désolé, je voulais pas vous faire faux bond.

CHLOÉ : Est ce que la jolie miss Lang, va nous rejoindre ?

CLARK : Non, je crois qu'elle en a vu assez pour aujourd'hui. Quoi de neuf ?

PETE : Il vienne de trouver un cadavre. Il avait les yeux bandés et on l'a étranglé avec une corde de piano.

CHLOÉ : Oui, ça ressemble tout à fait à un meurtre commis en 45 par Harry Volk.

CLARK : L'assassin a voulu l'imiter.

CHLOÉ : Quoi, il aurait reproduit un meurtre commit il y a 60 ans, deux jours après que le coupable disparaisse  ? Ah, ça m'étonnerait

CLARK : Harry est en fauteuil roulant, c'est clair qu'il n'est pas vraiment en état de commettre un crime pareil.

CHLOÉ : J'ai trouvé une photo de Harry dans les années 40.

CLARK : Il ressemble au type qu'on a vu au bistro.

PETE : Il a peut-être un petit fils qui lui ressemble.

CHLOÉ : Ou alors, c'est peut-être Harry.

CLARK : Je ne crois pas qu'il est inventé la machine à remonter le temps.

CHLOÉ : Bon d'accord, par où on commence, alors ?

CLARK : Si quelqu'un est un admirateur de Harry, il lui a peut-être envoyé du courrier.

AU BEANERY

Harry joue du piano.

ZOÉ : On ferme à neuf heures, Mozart.

HARRY : Oh, il est mal accordé ce piano.

ZOÉ : C'est parce que il y a des années que personne n'en joue plus.

HARRY : Hum…

ZOÉ : Vous allez vous décider à partir ?

HARRY : Est ce que je peux avoir un autre café ?

ZOÉ : Vous ne savez pas ou dormir ?

HARRY : Oh, vous pouvez nettoyer pendant que je joue du Chopin.

ZOÉ : Bien sûr.

MAISON DE RETRAITE

CHLOÉ : Qu'est ce qu'on fait si on nous voit fouillé sa chambre ?

CLARK : On va éviter de se faire voir.

CASSANDRA : Clark? Est ce que c'est vous ?

Cassandra fait signe à Clark.

CLARK : La chambre est au fond du couloir. Je vous y retrouve.

CASSANDRA : La nuit dernière, vous êtes parti beaucoup trop vite. Mais asseyez vous. Euh, voilà. En fait j'espérais que vous reviendriez.

CLARK : Je suis désolé. Vous l'avez vu aussi, ce que j'ai vu ?

CASSANDRA : Clark, je vois toujours ce genre d'image. La question intéressante c'est comment avez vous fait ?

CLARK : Je n'en sais rien. Je ne devrais pas les voir ?

CASSANDRA : Jamais ce n'était arrivé.

CLARK : Pourquoi moi ?

CASSANDRA : Parce que nous savons bien tous les deux … que vous n'êtes pas tout à fait comme tout le monde.

CLARK : Mais si.

CASSANDRA : Je sais que non. Je vous avais déjà vu, bien avant que nous nous rencontrions. Plusieurs fois, lorsque j'ai touché de mes mains des gens, j'ai ressentis avec force, leur malheur et leur désespoir, mais lorsque je vous ais rencontré le malheur a disparu. Je pense que c'est votre destiné Clark. D'aider vos semblables, de les délivrer de la peur et des ténèbres.

CLARK : Mais comment ?

CASSANDRA : Ça, je crois que c'est à vous de le découvrir. Vous pouvez avoir peur de l'avenir ou le prendre à bras le corps. A vous de le décider.

Cassandra tend sa main vers Clark. Il accepte et met sa main dans celle de Cassandra.

FLASHBACK

Des images se succède, une petit fille cris par une fenêtre dont la maison est en feu. La petite fille hurle Papa, Maman au secours. Un pendentif d'une tête de licorne autour d'un cou.

RETOUR AU PRÉSENT

CLARK : Qui est ce ?

CASSANDRA: De brave gens qui on besoins que vous les aidiez un peu.

CLARK : Et comment je peux les aider, sans savoir où ils sont ?

CASSANDRA : Je ne sais pas une radio. Je ne peux pas recevoir des ondes en permanences. Désolez c'est tout ce que j'ai à vous donner.

CLARK : C'est bon je trouverais.

CASSANDRA : Clark, votre secret ne craint rien avec moi.

CHAMBRE D'HARRY

Chloé et Pete sont entrain de fouiller la chambre d'Harry. Clark les rejoints.

CLARK : Vous avez trouvé quoi ?

CHLOÉ : Aucun courrier d'admirateur, mais des infos sur Smallville découpé dans de vieux journaux. Rubrique nécrologique, articles.

PETE : Il était obsédé par Smallville depuis 50 ans.

CHLOÉ : Qu'est ce qui ne va pas Clark ?

CLARK : C'est elle.

CHLOÉ : Qui ça ?

CLARK: Il faut que j'y ailles.

AU BEANERY

Au café, Harry écrit un mot sur une serviette en papier jaune.

ZOE : Je vous remercie pour ce concert, mais si vous avez l'intention de dormir ici, faut pas y compter. Bon, ben moi je m'en vais. Qu'est ce que c'est ?

HARRY : On enseigne plus le Grec à l'école. C'est d'Euripide. Les enfants seront punis pour les péchés de leur père.

ZOÉ : Vous jouez du Beethoven et vous parlez le Grec. Ah vous êtes très doué. Qu'est ce que ça avoir avec moi.

HARRY : En réalité, Zoé Garfield, ça ne vous concerne plus que vous le croyez. Votre grand-mère, Eva Garfield, est morte l'année dernière, n'est ce pas ? J'aurais pu jouer dans toutes les capitale, dans les plus grandes salles de concert, si j'avais suivie ma destiné. Mais votre grand-mère a contribuer à tuer mon rêve. Et maintenant je vais vous tuer.

Clark arrive au moment ou Harry attaque Zoé.

CLARK : Lâche là !

HARRY : Ah, ah, surtout n'approche pas !

Harry traîne Zoé dans la rue, Clark se met juste devant.

CLARK : Lâche là tout de suite !

ZOÉ : On ne t'a jamais dit de respecter les anciens.

Dans la rue, un camion arrive, Harry pousse Zoé juste devant le camion, Clark intervient en protégeant Zoé, le camion passe alors sur Clark et Zoé. Le chauffeur s’arrête et descend de son camion.

LE CHAUFFEUR : Oh mon dieu. Mais...

CLARK : Occupez vous d'elle.

Clark part à la recherche d'Harry, celui se trouve derrière lui avec un couteau, lorsque Clark se retourne Harry, plante le couteau dans la poitrine de Clark, le couteau se brise en plusieurs morceau. Clark prend alors Harry par la poignet et le jette violemment sur une voiture. Harry est enfin neutralisé.

CHEZ LE KENT

MARTHA : Zoé est remise de ses frayeurs. Mais le chauffeur du camion est prêt à jurer qu'il ta roulé dessus. Ne t'inquiète pas, il ne se pose pas de question.

JONATHAN : Le gamin est en prison ?

MARTHA : Non, il est à l'hôpital, il a été mit en observation.

CLARK : Zoé c'est pourquoi il voulait la tuer ?

MARTHA : Non. Mais elle bénit le ciel que tu sois passé par hasard.

JONATHAN : C'est ça que tu as dis à la police.

CLARK : Dire que j'avais eus une vision avec un vieille aveugle, c'était mieux tu crois ?

MARTHA : Je ne sais plus quoi penser de Cassandra.

CLARK : Maman, c'est mon ami. Elle m'a dit que mon destin, c'est d'aider mes semblable.

JONATHAN : Tu ne crois pas qu'elle connaît ton secret… Alors je préfère que tu ne la vois plus.

CLARK : Si je n'étais pas allé voir Cassandra, Zoé serait morte.

JONATHAN : Peut-être que tu dois protéger tes semblables, mais nous on doit te protéger, toi et c'est ça qui est le plus important.

AU MANOIR

CLARK : Maman m'a dit que tu avais appelé. C'est la voiture avec laquelle tu… je comprends pas pourquoi tu l'as gardé.

LEX : J'ai lu un jour, l'histoire d'un homme riche qui avait survécu à l' incendie d'un hôtel. Il est resté pendu une heure à une saillie avant que les pompiers arrivent à le secourir. A la suite de quoi, il a décidé de racheter l'hôtel. Il vivait dans la même chambre. Lorsque les gens lui demandaient pourquoi, il disait qu'il croyait que le destin ne pouvait pas le frapper deux fois.

CLARK : Je pensais que tu ne croyais pas au destin.

LEX : C'est vrai. Mais chaque fois que je vois cette voiture, je doute. J'ai dis à des spécialistes d'en étudier les moindres détails et ils m'ont dit que l'impact n'aurait jamais arraché un morceau de toit de cette façon.

CLARK : Ils se sont peut-être trompés.

LEX : Tu ne te rappel rien, au sujet de l'accident.

CLARK : Juste que je t'ai attrapé et que je t'ai tiré.

LEX : Je croyais tu pourrais m'en dire un petit peu plus.

CLARK : Je suis désolé.

LEX : Ça me fait drôle d'être là bien vivant, alors que tout tend à prouver que j'aurais dû mourir. C'est encore un mystère à résoudre.

CLARK : Peut-être que le destin a d'autre projet pour toi.

LEX : Il me semble que tu passe un peu trop de temps avec Cassandra.

CLARK : Elle, elle ne ressasse pas le passé. Tu es vivant Lex. C'est l’essentiel. Maintenant, il faut te demander ce que tu vas faire de ta vie.

A L'HÔPITAL

 Le sheriff Ethan arrive à l'hôpital pour voir Harry. Il s'adresse à un docteur qui se trouve dans le couloir.

ETHAN : Je viens chercher le garçon qui a tenté de commettre un meurtre, pour l’incarcéré.

LE MÉDECIN : Ah ! oui, celui qui n'a pas été identifié. Il est à vous, il est enfermé depuis hier. Je suis passé le voir ce matin, il dormait comme un bébé.

Le médecin ouvre la porte et découvre à la place du jeune homme un vieillard.

HARRY : Aider moi.

A L’ÉTANG DE LA MAISON DE RETRAITE

LANA : La police a interrogé Harry toute la mâtinée. Il dit qu'il a été Kidnappé par un jeune homme obsédé par sa vieille affaire de meurtre.

CLARK : En somme en pleine journée, il aurait enlevé ses menottes, il aurait amené Harry à l'hôpital et il l'aurait mit à sa place.

LANA : Oui, c'est la version officiel.

CLARK : C'est peut-être officiel, mais ça n'a pas de sens.

LANA : Tu l'ajoutera sur le mur des bizarreries.

Soudain Clark affaiblie à cause de la kryptonite qui se trouve dans l'étang.

LANA : Est ce que ça va ?

CLARK : Pas vraiment non. Je crois que je vais rentrer et aller voir Harry.

MAISON DE RETRAITE

Harry est dans sa chambre, allongé sur son lit, il écoute un disque de musique classique. Clark vient lui rendre visite et coupe la musique.

CLARK : On a trouvé une photo de Zoé Garfield dans une boite dans votre chambre.

HARRY : Qui êtes vous ?

CLARK : Clark Kent, mais on s'est déjà vu.

HARRY : Qui vous a autorisé à fouiller dans mes affaires.

CLARK : Pourquoi avez vous cette photo ?

HARRY : Qu'est ce qui m'oblige à vous répondre ?

CLARK : Vous savez Harry. Je crois que vous et ce garçon vous êtes la même personne.

HARRY : Je dois reconnaître que vous avez une imagination extrêmement fertile.

CLARK : J'ignore comment vous faites, mais je sais que c'est vous.

HARRY : Vous dites que vous, vous appelez Kent ? Nom du grand-père Hiram, père de Jonathan. C'est curieux, je ne me souviens pas de votre place dans la famille Kent.

CLARK : Je vais vous surveiller.

HARRY : Ça suffit ! Infirmière ! Aidez moi s'il vous plaît. Infirmière. Ah, j'en ai assez. Ce garçon me harcèle. Aidez moi. Vous ne croyez pas que j'ai déjà assez souffert comme ça.

L’INFIRMIÈRE : Vous devriez vous en aller, jeune homme.

CLARK : Vous en faites pas je m'en vais.

Harry est de retour sur le pont au dessus de l'étang, il tombe de nouveau dans l'eau pour retrouver sa jeunesse.

A LA TORCH

Chloé apporte des dossiers sur Harry.

CHLOÉ : Voilà tout ce que j'ai trouvé sur Harry Volk. Un tas d'article de journaux sur le procès, le meurtre et l'enquête. Il n'y a plus qu'a choisir.

PETE : Est ce que quelqu'un surveille ce type ?

CLARK : Lana le surveille. Je vous ai vu.

PETE : Qu'est ce qu'on cherche exactement.

CLARK : Je sais pas. Il y a sûrement quelque part un lien entre les gens que poursuit Harry.

CHLOÉ : Quand Zoé a été interrogé par la police, elle a dit que Harry accusait sa grand-mère d'avoir tuer ses rêves d'avenir.

Lana arrive à la Torch

LANA : Harry s'est enfuit. On a retrouvé son fauteuil roulant prêt de la pièce d'eau, il y a une demi heure.

CLARK : J'ai vu des météorites là bas.

CHLOÉ : On c'est au moins comment il fait pour rajeunir.

LANA : Je comprends pas.

CLARK : Je t'expliquerais. Il faut trouver sa prochaine victime.

CHLOÉ : Tient regarde ça.

CLARK : Qu'est ce que c'est ?

CHLOÉ : C'est la liste des jurés qui était à son procès.

CLARK : Rudolph Gage, Eve Garfield. Il assassine les descendants des jurés qu'ils l'ont jugé coupable.

PETE : Il va pas s'arrêter là, c'est sur.

LANA : Qu'est ce qu'il y a ?

CLARK : Regarde le numéro 11.

LANA : Hiram Kent. C'était pas ton grand-père ?

CLARK : Il va tuer mon père.

CHEZ LE KENT

Martha ouvre la porte à Harry qui prétend à une fuite de gaz.

MARTHA : Je peux vous aider ?

HARRY : Oui, je crois que vous avez une fuite de gaz. Ça ne vous dérange pas que je vérifie ?

MARTHA : Une fuite de gaz ? Je ne sens pas d'odeur de gaz.

HARRY : C'est votre mari qui a appelé tout à l'heure. Est ce qu’il est là ?

MARTHA : Il va bientôt rentrer… Où est Kurt, c'est lui qui vient d'habitude ?

HARRY : En vacances.

MARTHA : Ah, oui, je vois. Bon excusez moi, je reviens.

Martha referme la porte et prend le combiné du téléphone, lorsqu'elle essaye le téléphone celui-ci grésille. Pendant ce temps Harry a trouvé une autre entrée dans la maison.

HARRY : Kurt est une de vos inventions,j'imagine, madame Kent.

MARTHA : Qu'est ce que vous voulez ?

HARRY : Je veux tuer votre mari.

MARTHA: Qu'est ce que Jonathan vous a fait ?

HARRY : Rien du tout. Mais son père m'a fait quelque chose.

Martha, prend une vase et le casse sur la tête d'Harry. Elle s'enfuit en prenant les clés de la voiture.Mais Harry a crevé les pneus. Martha s'est ensuite dirigé dans un silo à grain. Harry l'a suivie et la recherche.

HARRY : Ça suffit madame Kent ! Je suis trop vieux pour jouer à cache-cache.

Harry attaque Martha avec une machette.

MARTHA :Jonathan !

Harry ouvre la porte du silo et entre, puis referme la porte.

HARRY : Vous ne pouvez pas le sauver madame Kent. Et oui, c'est trop tard.

Pour se défendre Martha tire alors la chaîne et d’éclanche la tombé des grains de maïs. Martha essaie de s'en fuir, mais Harry la retient par la Jambe. Jonathan arrive en voiture, Clark se poste juste devant le véhicule. Jonathan freine.

JONATHAN : Clark !

CLARK : Ça va papa ?

JONATHAN : Oui, mais qu'est ce qui se passe ?

CLARK : Tu sais où est maman ?

JONATHAN : J'en sais rien. Qu'est ce que tu as ?

CLARK : Quelqu'un veut te tuer.

JONATHAN : Hein ? Quoi ?

CLARK : Il est déjà ici.

Dans le silo, les grains de maïs tombe toujours, Martha commence à étouffé. Quand à Harry il est totalement enfouie dans les grains de maïs. Clark cherche sa mère avec sa vison à rayon X.

CLARK : Non !

Clark ouvre le silo et commence à dégager les grain de maïs, pour accéder à sa mère.

JONATHAN : Martha ! Martha !

CLARK : Maman ! Maman !

JONATHAN : Elle est là.

CLARK : Maman, je t'en supplie ! Maman ! Respire maman !

JONATHAN : Martha.

Jonathan réanime sa femme, celle-ci revient à elle, essoufflé.

JONATHAN : Ça va ma chérie ?

MARTHA : Vous croyez que je vous aurais laisser tout seul ? Cassandra c'est trompé, tu vois Clark. Personne ne va mourir.

CHAMBRE DE CASSANDRA

Cassandra est assise et fait un puzzle , lorsque Lex lui rend visite avec un bouquet de fleur.

CASSANDRA : Ça alors. Vous êtes la dernière personne que je m'attendais à voir, franchir cette porte, Lex.

LEX : Et je vous ai apporté un cadeau.

CASSANDRA : C'est ce que faisait les Grecs, autrefois.

LEX : Je voulais savoir si votre offre tenait toujours ?

CASSANDRA: Je croyais que vous contrôliez votre propre destiné.

LEX : Bien sûr. Mais certaines choses de ma vie m'étonne, des signes que je ne peux pas ignorer.

CASSANDRA : Ah oui, quel genre de signe ?

LEX : Je devais mourir et j'ai vécu. Il doit y avoir une bonne raison à ça. Ce ne sont pas de bonnes actions que je veux faire. Je veux faire de grandes choses.

CASSANDRA : Vous n'avez pas besoins de moi pour ça, alors.

LEX : Que ce passe-t-il Cassandra ? Avez vous peur de ce que vous verrez ?

CASSANDRA : Asseyez vous. Vous êtes prévenus, n'est ce pas ?

Lex dépose sa main dans celle de Cassandra.

FLASHBACK

Lex est habillé d'un costume blanc, il est président des états unis. L'instant d'après il se retrouve dehors dans un champs de tournesol. Il sens et touche les tournesols qui se mettent à faner. Tout le champ meurt, laissant place à des squelettes qui jonche un sol, devenue désertique. Le ciel devient rouge, un orage approche, une pluie de sang tombe, transformant le costume blanc de Lex en rouge vif.

RETOUR AU PRÉSENT

LEX : Qu'est ce que vous avez vu ?

Suite à cette prédiction Cassandra meurt. Lex prévient une infirmière et s'en va.

LEX : Hé, j'ai besoins d'aide. Venez vite !

L’INFIRMIÈRE : Madame Carver ?

Clark arrive dans la chambre de Cassandra.

L’INFIRMIÈRE : Il n'y plus rien a faire. Je suis désolé.

CLARK : Elle l'a vu.

L’INFIRMIÈRE : Elle a vu quoi ?

CLARK : Son avenir.

FIN

Scene opens with a shot of a large koi pond, crossed by a wooden bridge, then cuts to a shot of a large building, perhaps one of the older ones in Smallville. With it's vine covered columns out front, it almost appears to be a library type building, although the faint announcement over a loudspeaker of "I need an orderly to room 206" establishes it as some kind of medical care facility. The scene cuts to a shot of Clark Kent and Pete Ross walking down a long hallway. An old man with a walker crosses in front of them. Clark and Pete smile in acknowledgement at the man, although Pete's smile seems somewhat forced and not as sincere as Clark's.

Pete : Man, I don't know how I let you talk me into this.

Clark : Every Smallville High Student needs to complete 30 hours of community service.

Pete : Yeah, but we could have served our community by lifeguarding the girl's swim class at the Y, instead of hanging out with the denture crowd. I mean, what's the attraction?

Cut to a shot of Clark looking ahead and smiling hopefully. Cut to a shot of what has captured Clark's attention...Lana Lang, pushing a cart of books out of a room in front of the two boys.

Lana : [Smiling] Hi Clark, Pete.

Cut to a shot of Pete looking at Clark and semi-rolling his eyes.


Clark : [Fake surprise] Lana! I didn't know you were volunteering here.

Pete : [Sarcastically, under his breath] Yeah, right.

Clark nudges Pete with his arm to get him to keep quiet.

Lana : For a couple of weeks now. Are you part of the companion program?

Clark : Yeah, I'm reading with Cassandra

Lana : She's an interesting woman. [Disbelieving] Some of the nurses say she can see the future.

Clark raises his eyebrows in interest, Pete rolls his eyes and looks to Clark with a "What have you got me into" expression, and Lana grins at the boys before pushing her cart on down the hall. Pete gives Clark a "Now I know why we're here" look, and Clark shrugs in apology.

Cut to a shot of a woman's hands scanning a Braille book. For some reason, the page is lighting up as she scans, almost as if the light were coming from her fingers. The camera pulls back to reveal the hands belong to Cassandra Carver--a frail, yet still spry looking elderly woman in her 80's, perhaps. Her hair is tucked back into a bun, and dark glasses hide her eyes.


Cassandra : It takes two of you to read to me now, does it?

Cut to a shot of Clark and Pete in the doorway, looking into the room with surprised expressions.

Cassandra : [From her chair] Don't just stand there. Come in.

Clark and Pete slowly enter the room.

Clark : [Amazed] How'd you know there were two of us?

Cassandra : Well, I'm blind, not deaf. [Chuckles] I heard your little friend's shoes squeaking all the way down the hall.

Pete : [Curiously] Can you really tell the future?

Clark
: Way to go Pete. Real subtle.

Cassandra : What's your name?

Pete
: Pete Ross.

Cassandra : Mr. Ross, if you want your fortune told, go to the circus.

Cassandra leans forward in her chair, and her book falls from her lap to the floor.

Cassandra : Oh...

Pete and Clark both start to bend for the book, but Pete nudges Clark back and picks up the book first. He hands it to Cassandra, and as she takes it, their hands touch. Cassandra reaches out and grasps Pete's hand with both of hers.

Cassandra : Oh....It's a long walk home, Mr. Ross. Check your pockets.

Pete checks his jacket pockets as Clark looks from Cassandra to Pete in confusion.

Pete : Oh man...I locked my keys in the car. Dude, you're on your own.

Pete leaves as Clark looks at Cassandra in amazement. She just smiles knowingly at him and rises from her chair.

Cassandra : Now...what's your name?

Clark smiles widely at Cassandra.

Cut to a shot of Lana, pushing her book cart into a room and knocking on the door.

Lana : Mr. Bollston? It's Lana Lang.

Camera pans over the room. We hear classical music playing, see a music stand with sheet music on it, and finally see Mr. Bollston--an older, heavyset man in his 70's. His eyes are closed, and he raises a hand to shush Lana as he enjoys the music. After the music reaches it's peak, he reaches over and switches off the record player before turning his wheelchair around to face Lana.

Mr. Bollston : Lang. The Langs moved to Smallville in 1938. Took over a couple of dust bowl farms--knew a bargain when they saw it.

Lana : [Impressed] You're a local history buff.

Mr. Bollston : It's kind of my obsession. So...are you my next victim?

Lana : [Smiling] You don't look that scary to me.

Mr. Bollston : You should have known me in my younger days.

Lana : I'm sure you were quite the heartbreaker.

Mr. Bollston : How about a spin around the grounds, and you can tell me what the Langs have been doing since 1938?

Lana smiles and nods in agreement.

Cut to the bridge over the koi pond. Lana is pushing Mr. Bollston in his wheelchair along the bridge.


Lana : It's so beautiful. I don't know why more people don't come out here.

She stops pushing the wheelchair, reaching down and setting the brake.

Mr. Bollston : They're too busy watching television.

He pulls his robe tighter around his neck.

Mr. Bollston
: Say, would you mind running back to my room and getting me a scarf? I don't want to catch a chill.

Lana
: [Smiling] Sure.

Mr. Bollston : Aww, honey...you're a doll.

Lana smiles at the man before heading back to get his scarf. Mr. Bollston waits until Lana is far enough away, then reaches into his robe and pulls out a pack of cigarettes--obviously something he's not supposed to have. He puts a cigarette in his mouth before reaching into his pocket to pull out a lighter. As he starts to light his cigarette, he fumbles the lighter and drops it onto the bridge. Coughing, he tries to lean over the side of his wheelchair to pick it up.

Cut to a shot of Cassandra, inside, coughing just as Mr. Bollston was. Clark stops reading and looks up in concern.

Cassandra : [Coughing] Water...please...

Clark gets up and picks up the glass of water on a table near Cassandra's chair. He goes to raise it to her lips as she rises from her chair. She knocks the glass from his hand, and we see it falling toward the floor in slow motion.

Cut to a shot of Mr. Bollston, straining as he reaches over the side of his chair for the lighter. Alternate between shots of the glass falling and Mr. Bollston reaching for his lighter. We see the wheelchair start to tip over, then cut to a shot of the glass hitting the floor and shattering.

Cut to a shot from below the surface of the koi pond. Through the water, we see Mr. Bollston's wheelchair tip over and fall into the pond. From the bridge angle, we see his wheelchair go under the water, and hear electricity crackling (perhaps it was an electric wheelchair) We see electric sparks shooting up and a small explosion, then see Mr. Bollston floating face down in the water as bolts of electricity crackle in the water around him.

A bright flash, and we cut to a shot of Cassandra looking shocked. Another bright flash, and we cut to a shot of Mr. Bollston's face underneath the water. His features shift, and he suddenly reverts to a younger--perhaps early twenties--version of himself. He stands up, looks at his hands, and realizes he's no longer an old man, but rather a young one. He begins to laugh, somewhat menacingly.

Young Bollston : [Splashing the water] Whoo!

Mr. Bollston exits the pond, and we pan over the water's surface to a more shallow area, where we see several glowing green meteor rocks embedded within the stones lining the bottom of the pond.

Cut to a close up shot of Cassandra's wide, unseeing eyes as she stares at Clark.


Clark : [Worried] What's wrong?

Cassandra reaches out and touches Clark's face, passing her fingers over his cheeks and lips.

Cassandra : [Cryptically] Someone close to you is going to die....very soon.

Cut to Clark looking at her in confusion.



[Opening Credits]

Shot of the Kent Farm. We see a blue blur, and hear the familiar woosh of Clark speeding by, headed toward the barn.

Inside the barn, Jonathan Kent is cutting a piece of wood with an electric table saw. The saw suddenly stops working, and Jonathan pulls the wood out to see what's wrong. We pull back to see Clark standing next to the wall near the outlet, the unplugged cord to the saw in his hand.


Clark : Guys, when you need this kind of stuff done, just ask me. That's what I'm here for.

Martha : [Removing her safety goggles] Is something bothering you, Clark?

Clark : [Exasperated] No, I just think we should start putting safety first. If you haven't noticed, this stuff is pretty dangerous.

Jonathan : [Amused] Well, this is a farm. It kind of goes along with the territory. Seriously son, what's going on?

Clark : [Sitting down] When I was at the retirement center, I met this old blind lady. I know this sounds crazy, but she can see the future.

Martha : [Concerned] What did she tell you?

Clark : That someone very close to me will die soon.

Jonathan : [Disbelieving] Listen, Clark...you can't let some old...lady... scare you with a half baked prediction. She probably just does it to scare the nurses anyway.

Clark : She told Pete he'd be walking home. Seconds later he realized that he'd locked his keys in his car.

Martha : No one can tell the future.

Clark : [Frustrated] What if she can?! What if she told me because there's something I can do about it?

Martha : Then she should have given you a little more information, like name, time, and place.

Jonathan : Even if she can predict the future, there's nothing she can do to control it. Nobody can.

Clark just sighs and watches as Jonathan resumes sawing.

Cut to shot of the front of the retirement center. Young Mr. Bollston (referred to now as Harry) dressed in scrubs, bounds down the steps. He looks on in mock pity as an old man with a walker passes by. Harry then heads to his room. We see him pull an envelope from under his mattress and open it. He pulls out yellowed, old newspaper articles. As he flips through them, we see bits of the headlines: Strangulation...Murder Trial Continues--Harry Volk On Trial for Murder. He also pulls out a list of handwritten names. We see parts of last names--Garfield and Gage. Across from those names are the names Zoe Garfield, and Jim Gage. Harry crosses the room and studies himself in the mirror.


Harry : Fate's given you a second chance, Harry-Boy. And this time...they're gonna pay.

Cut to a close-up of a silver unicorn necklace. We pan down and see the wearer of the necklace is also clad in a green waitress apron, adorned with the nametag reading "Zoe". We pull back and see "Zoe" is a young blonde girl, early twenties, who works as a waitress in The Beanery. She's carrying a plate featuring a large burger and mounds of fries. She sets it down in front of her customer--Harry. Harry exhales in pleasure and caresses the food.

Harry : God, I haven't been able to eat one of these in years--I mean, not since the bypass.

Zoe looks at him in confusion--wondering why a young man would have had a bypass.

Harry : That was a joke.

Zoe : You're a riot. [Indicates menu behind the counter] What can I get you to drink?

Harry turns and looks at the chalkboard menu, confused when confronted with all the various expresso, latte, and cappuccino choices.

Harry : How much is coffee? From, you know...beans?

Zoe : $2.75

Harry : [Incredulously] Did they carry it here from South America on foot?

Zoe : [Annoyed] You sound like my grandpa.

Harry : Just make sure it's hot.

Zoe : [Walking away] Yeah, whatever.

As Zoe heads back toward the counter, Chloe Sullivan, Lana, and Clark enter the Beanery.

Clark : It's not your fault, Lana.

Lana : Do you know anyone else who's lost an entire old person in a wheelchair?

Chloe : No...that's pretty impressive, even by Smallville standards.

The three friends take a seat at a table. Lana and Chloe sit across from Clark. Harry is seated at the table directly behind Clark.

Clark : Maybe he was kidnapped.

Lana : Who'd want to kidnap Harry? He's just a harmless old man.

Harry leans back slightly, eavesdropping as he realizes the teens are talking about him.


Chloe : [Jokingly] Maybe a koi turned into a piranha and ate him.

Harry chuckles to himself at Chloe's comment. Clark smiles and shakes his head at Chloe's joke.

Chloe : You asked for my help. I'm just thinking out of the box.

Harry : I like your theory.

Clark looks surprised and annoyed that someone is eavesdropping on them.

Chloe : [Also annoyed] You know, you might want to work on your eavesdropping technique.

Harry : Sorry. I'm...uh...I'm new in town. I just heard this is where young people congregate.

Lana tries to hide her amusement at the man's odd choice of words. Chloe however isn't as polite.

Chloe : [Sarcastically] Yeah, we congregate here often.

Clark attempting to smooth things over, turns in his seat and offers Harry his hand for a handshake.

Clark : Hi, I'm Clark. The rude one's Chloe, and this is...

Harry : Lana Lang.

Lana looks up in surprise.

Harry : The name tag was a big clue.

Lana looks down and sees she's still wearing her stick on name-tag from her work at the retirement center.

Harry : So...uh...good luck finding your missing old person.

The three teens exchange uncomfortable glances. They obviously find this man to be a bit too odd.


Zoe comes back with Harry's coffee.

Zoe : Enjoy your coffee. They brought it in by burro this morning.

Harry : Thanks honey. You're a doll

Lana looks at Harry curiously, remembering that old Harry said the same thing to her before he was "lost".

Cut to a shot of hands playing classical music on a piano. We pull back to see that Harry is sitting at the piano in the lobby of the retirement center, playing...lost in the music. He finishes with a flourish, and as he does so, we hear a single voice.

Cassandra : [Sitting in a nearby chair] You play beautifully.

Harry : I was supposed to attend the Metropolis Conservatory.

Cassandra : Your voice sounds young. The Conservatory closed its doors in the 70's.

Harry : [Chuckles] I mean, I've always *dreamed* of attending there. That is, if I lived in a different time.

Cassandra
: Ah. Any chance you could give an old lady a hand back to her room?

Cassandra holds out her hand toward Harry.


Harry : [Whispers softly] I already know my future.

Harry turns and walks away, leaving Cassandra with a concerned look on her face.

Cut to a shot of the side of a wooden crate filled with vegetables. The writing on the side indicates crate contains "Kent Organic Produce". Clark lifts the crate as we hear tires screeching in the background. Clark turns and sees Lex Luthor, inside a black Ferrari, skidding and zooming up the driveway at a high rate of speed. The car skids to a stop right in front of Clark and the door opens.


Clark : [Overly concerned] You might consider rounding those curves at a speed that won't actually break the sound barrier.

Lex : [Exiting the car and walking toward Clark] Where's the fun in that?

Clark : [Still concerned] Seriously. You could get hurt.

Lex : [Slightly sarcastic] Why the sudden interest in my health?

Clark looks down, embarrassed under Lex's stare.


Clark : I met this woman at the retirement center, and she can kind of see the future.

Clark and Lex turn and walk toward the house.

Lex : [Disbelieving] Yeah? She tell you your future?

Clark sets the crate down near the entrance for the kitchen staff to pick up.

Clark : Not exactly. She said someone very close to me would--

Lex : Die?

Clark : I know it sounds nuts, but when you talk to her, it's like she really knows.

Lex : [Dryly] Come on, Clark. She knows when she has a good audience.

Clark : You sound like my parents.

Lex : [Amused by the idea] That's gotta be a first.

Cut to a shot of the doors to Lex's study swinging open. Lex and Clark enter, continuing their conversation.

Clark : Lex, I think this woman is the real deal.

Lex : Then the question you've gotta ask yourself is...do you really wanna know the future?

Clark : Don't you wish you knew how it was all gonna turn out?

The two men each reach for bottles of Ty Nant water sitting in an ice bucket on a small bar in Lex's study and twist them open.

Lex : Life's a journey, Clark. I don't wanna go through it following a road map.

Clark : [Overly concerned again] It still wouldn't kill you to drive more slowly.

Lex : Why? I have you as a friend. You changed my future once, right?

They stare at each other for a long moment--Clark looks uncomfortable about Lex bringing up the car accident. Lex smirks and takes a drink from his water.

Clark : [Uncomfortably] I've got some more deliveries to make.

Clark turns and starts to leave.

Lex : You never told me this woman's name.

Clark : I thought you weren't interested.

Lex : [Sarcastic and dismissive] Maybe I'll ask her for some stock tips.

Clark : [Slightly upset at Lex's tone] Cassandra Carver.

Clark leaves without saying goodbye. Lex watches him go, smirking and drinking his bottled water.

Cut to a shot panning over a wall of photographs--some older, some recent. As the camera pulls back, we see Lana is studying the wall of photographs. The wall is titled "Young At Heart" and it contains photos of the retirement center citizens, with their childhood photos next to recent photos.


Clark
: I don't think that's gonna help bring Harry back.

Lana
: Clark, what are you doing here so late?

Clark : I came to see Cassandra, if she's still up. [Indicates the wall What happened to Harry's younger picture?

We see that only Harry's older picture is displayed on the wall. Next to it is a blank space where his younger picture used to be.

Lana : [Puzzled] I don't know.

Clark : [Concerned] Is everything OK?

Lana : I met with the administrator...you know, to tell them what I knew about Harry. The police were there.

Clark : Well, it's a missing person's case. It's not unusual.

Lana : That's not the reason. Harry Bollston's real name is Harry Volk. He was a murderer, Clark.

Clark : [Surprised] A murderer? Why would they let someone like that stay here?

Lana : Because it happened 60 years ago, when he was 17. I guess they figured he was just a harmless old man who moved back to his hometown to die. Back in the 40's, he was studying to be a concert pianist. He was up for a full scholarship to the Metropolis Conservatory. But his teacher recommended somebody else.

Clark : So he killed his teacher?

Lana : No. He said the teacher killed his dream, so he killed the teacher's dream. The man's son.

Clark looks concerned, as we see Harry's older picture again.

Cut to a shot of a televised football game. We pull back to see a man in his mid forties, sitting at his kitchen table watching the game.


Jim : [Yelling at TV] Come on, come on! Throw the ball, throw the ball! Watch the blitz! Yes! Yes! Ha-ha! You got it!

The electricity crackles, then the power goes out in the house.

Jim : [Frustrated, getting up from table] Damn it! Circuit breaker...

The man walks to a side table and pulls out a flashlight. He turns it on, and heads for the phone. As he picks up the receiver, he hears a knock on the door. He aims his flashlight at the back door, and we see Harry standing at the door. He's dressed like a utility worker, smiling and holding a clipboard.

Jim : Can I help you?

Harry : Evenin'. Sorry about the trouble sir. We got a faulty line about a mile down the road. I just wanted to make sure your circuit breaker hadn't been fried.

Cut to a scene inside the house. Harry is holding up a reader to the circuit box, poking around at the wires while the man aims the flashlight at the box.

Harry : [Conversationally] Anybody else at home?

Jim : Nah, I'm divorced.

Harry : I saw the name on the account was...uh...Jim Gage. Any relation to a Randolph Gage?

Jim : Well, I'd say so. He was my father. He passed back in '93.

Harry : I remember reading his obituary. It said he opened the first car dealership in Smallville.

Jim : [Smiling and impressed] In 1935! You've got a good memory.

Harry : Thanks. I had a lot a lot of time to kill.

Harry turns away from the circuit box and heads toward his toolbag, as Jim remains standing next to the circuit box.

Jim : We've got three dealerships in three counties now.

Harry opens his toolbox, which is almost empty. He reaches in and pulls out a length of piano wire.


Harry : Sounds like your father left you a bright future.

Harry smiles coldly and pulls the piano wire tight, like a garrotte, between his hands.}


Cut to a shot of Cassandra. She looks up as she hears footsteps, and we see Clark hesitate at her door.

Cassandra : Are you going to come in or not, Mr. Kent?

Clark looks surprised that she knew it was him.

Clark : [Curiously] How do you do that?

Cassandra : When one sense goes, the others get...heightened. Oh, I must admit, after yesterday...oh, I thought I'd never see you again. [Points to a chair next to her] Sit.

Clark smiles and takes a seat next to her.

Clark
: What you told me, I can't get out of my head.

Cassandra : Imagine how I feel. When it first started happening, I, uh...I thought it was a curse. I kept getting snapshots of things I couldn't control.

Clark : When did they start?

Cassandra : When I first lost my sight. It's funny--I woke up that morning, like any other. Then the meteors came. One hit a field behind my house. The flash burnt my optic nerves.

Clark : [Guiltily] I'm sorry.

Cassandra : It's not your fault.

Clark still wears a guilty expression, because he knows the truth.


Cassandra : It's amazing how one moment can change your life forever.

Clark : [Hesitantly] My friends and family, they think that you're...

Cassandra : [Amused] A fraud, huh? [Chuckles People are afraid of the unknown, Clark. They only want to know if everything's gonna turn out all right. I can't guarantee that. What I can show you are signposts on your journey. What you do with them is up to you.

Clark : [Seriously] I've got so many questions in my life. I just want some answers.

Cassandra : [Patting the space on the bed next to her] Closer.

Clark gets up from his chair and sits next to her on the bed.

Cassandra : Now...take my hand.

Clark does so. He stares at her curiously for a moment as nothing happens, then looks concerned as their clasped hands begin to shake.

A bright flash opens to reveal Clark, kneeling outside with his eyes closed. Thunder crashes, lightning flashes. Clark is soaked from the rain, which is coming down in sheets. He opens his eyes, and looks around. We see he is in a cemetery. The gravestone in front of Clark reads "In memory of Jonathan Kent. Beloved Husband and Father". Clark looks shocked and upset. He turns and sees the gravestone next to his father's reads "In memory of Martha Kent. Beloved Wife and Mother." The lightning and thunder continues to crash, the rain continues to pour as Clark looks around wildly, extremely upset. He sees another gravestone. This one reads: "Peter Ross". More lightning flashes and Clark turns again. He sees another headstone, which reads "Chloe Sullivan". As the storm continues and Clark looks around, he's confronted with another headstone, reading "Lana Lang." As Clark cries out "No! No!" we pull back to see Clark is on his knees in the center of a seemingly never ending mass of headstones, which spiral out from him as far as the eye can see. Clark screams "NOOOOO!" in anguish, before the scene fades out in a bright flash, and we see Clark yanking his hand away from Cassandra and leaping off the bed.


Clark : [Anguished] No!

Cassandra : [Upset] You saw that too?

Clark zips out of the room at super speed.

Cassandra : Clark!

Cut to a scene of Cassandra, putting her face in her hands, very upset by what she and Clark have seen.

Cut to a shot of the Kent farm in the morning light. We go inside to see Clark coming down the stairs, his parents following closely behind.


Martha : Clark, maybe you were having some kind of hallucination.

Clark : [Insistent] It wasn't a hallucination. It was a glimpse of the future--*my* future.

Jonathan : And you saw an endless graveyard?

Clark : Like I was the last person on earth.

Jonathan : [Perplexed] Look, son...I don't know what you did or didn't see, but come on--you gotta consider the source.

Martha : Your dad's right. We don't know anything about this woman.

Clark : I know she lost her vision in the meteor shower.

Jonathan : [Sarcastically] Oh, uh, and that makes it so she can predict the future?

Clark : Is it so crazy? I get hit by a car and I'm fine. I walk through fire and I'm OK. What's next?

Martha : [Concerned] You can't let this one image--whatever it means--consume your whole life.

Clark : What if it *is* my destiny? To out live everyone that I love? I don't wanna be alone!

Clark walks across the kitchen, away from his parents, obviously upset. Jonathan sighs, and he and Martha step behind their son to offer words of comfort.

Jonathan
: Clark...I don't know what your future holds...

Clark turns to face his parents.

Clark
: [Hopeful] I think this woman has the answers.

Jonathan : [Matter of factly] The only person who controls your destiny is you.

Clark : [Upset] Well right now, I don't feel like I have control of anything.

Clark walks off, leaving his parents with concerned looks on their faces.

Cut to a shot of the braille edition of the Daily Planet. We see Cassandra's hands pass over the page. As the camera pulls back, we see she's sitting in an outside garden/sitting area at the retirement center. We also see Lex is approaching her from behind, twisting a small flower between his fingers that he picked from one of the plants.


Lex : [Unsure] Cassandra Carver?

Cassandra : [Continuing to read her paper] Do those expensive shoes come with a name?

Lex : [Glances at his shoes, then smiles] Lex Luthor.

Lex sets the flower down next to Cassandra's newspaper.


Cassandra : [Curious, but unimpressed] Oh. Of Luthor Everything Incorporated?

Lex smiles, amused, and walks around the table, across from Cassandra.

Lex : More or less.

Cassandra : And what does the savior of Smallville want with an old blind woman?

Lex
: [Friendly] You seem to have made a real impression on my friend Clark.

Cassandra : [Bemused] So, you came to see for yourself?

Lex takes a seat across from Cassandra.

Lex : Clark's not stupid. If he says you know things, there must be something that made him think that.

Cassandra : [Seriously] What gives me the feeling...you're not here for stock tips, Mr. Luthor?

Lex : [Leaning across the table] Please. Call me Lex. I was hoping you could give me some insight into Clark.

Cassandra : And you call him a friend, do you?

Lex : He saved my life...but he's also a mystery.

Cassandra : [Chuckles] Most people are. That's what makes them interesting.

Lex : [Seriously] I'm willing to treat this as a professional service.

Cassandra : [Shaking her head] Save your money, Lex. I can't tell you about Clark...even if I wanted to.

Lex smiles tightly, more than a little annoyed.

Cassandra : I can only tell the future of the person I touch. [Holds her hand out to Lex Hmmm?

Lex : [Sitting back, uncomfortable at the prospect] I don't need to know *my* future.

Cassandra : Why? Because your father already has it mapped out for you?

Lex : [Leans forward, speaks with intensity and slight anger] I believe we make our own destiny.

Cassandra : And don't you want a glimpse of...what it is you'll make? Maybe I'll see your friend Clark....or maybe I'll see something else.

At this point, Lex is both very angry--although controlled--and also very sure this woman is a fraud. He stares at her intensely for a long moment.

Lex : [Cooly] Goodbye, Miss Carver. It's been enlightening.

Lex's tone indicates it's been anything but. He rises from the table and heads toward the exit.

Cassandra : [Calling back to Lex] Come back again, hmm? When you're ready.

Lex continues to walk toward the exit without looking back or even acknowledging that he heard Cassandra.


Cut to a shot of Smallville High. We go inside and see Lana staring at something on the wall, obviously upset. We hear a door open behind her.

Clark : [Entering the room] Chloe, what...

Clark stops when he sees Lana inside the Torch office.

Lana : [Turning to face Clark] She's not back yet.

Clark : [Nervously] Lana, what are you doing here?

Lana : Chloe called me too. She said she had some info on Harry. When I got here, I started looking around. I found this.

Lana turns and disbelievingly indicates the Wall of Weird.

Clark : [Quietly as he walks toward the Wall] Chloe calls it the Wall of Weird. She believes everything strange in Smallville started with the meteor shower.

Lana : How about you Clark? Do you believe that?

Clark : Yeah, I guess I do.

Lana nods, then walks closer to the wall.

Lana : [Upset and angry] Does that include me? I'm up there with a three headed calf and the monster from Crater Lake.

We pan to the wall to see the cover of Time Magazine, featuring a three year old Lana dressed in her princess costume, crying her eyes out, displayed prominently on the wall.

Clark : The stuff on this wall...it has nothing to do with you.

Lana : Remember when you said people keep their darkest secrets hidden?

Clark nods.

Lana : [Sadly] Mine's out there for all the world to see. It's hard when everyone knows your tragedy. They treat you differently--like you're gonna break.

Clark : [Sympathetically] I'm sure they just feel bad and wanna help.

Lana : I know. But all they do is remind you of the most painful moment of your life. [Slightly angry] How would that make you feel, Clark.

Clark : [Sadly] Like I wish I could go back and erase that moment from time forever.

Lana and Clark stare at each other for a moment, before Lana chuckles bitterly.

Lana : I thought high school would be different...that I could finally start putting it behind me. But everywhere I go... [Looks to the wall]...there it is. Maybe I should just accept my destiny. All I'm ever gonna be is a little girl in a fairy princess costume who lost her parents.

Clark : [Sweetly] I don't see you that way.

Lana : I know you don't, Clark. You're the only one who doesn't.

Clark and Lana stare at each other for another moment, before Lana turns and leaves the Torch office. Clark watches her go sadly, then turns to look at the wall.

Cut to a shot of the window of Clark's loft, lit up against the starry night sky. We go inside to see Clark sitting inside the loft on the edge of his desk, staring--although not through his telescope--toward Lana's house with a concerned expression on his face. We hear footsteps coming up the loft steps, and the sound of it breaks Clark out of his reverie.


Chloe : Clark, we got your message.

Pete : Hey where were you? What happened? I thought we were all supposed to meet at the Torch.

Clark : [Apologetically] I'm sorry. I didn't mean to blow you guys off.

Chloe : Will the lovely Miss Lang be joining us?

Clark : No, I think she had enough weirdness for one day.

Clark indicates some papers under Pete's arm.

Clark : What've you got?

Pete : [Unfolding the newspaper under his arm] A guy was found dead in his house. He was blindfolded and strangled with a piano wire.

Chloe : Which is the same signature Harry Volk used in 1945.

Clark : [Studying the paper] Sounds like a copy-cat.

Chloe : A copy-cat of a murder that happened 60 years ago, two days after the original killer happened to disappear? I don't think so.

Clark : Harry's in a wheelchair, Chloe. Not exactly in prime condition to go on a crime spree.

Chloe : [Handing Clark a square of paper] Well, I found this picture of Harry from the 40's.

We see Chloe has handed Clark a yellowed page of newspaper, on which a picture of Young Harry appears. Clark grabs his jacket and the three friends start down the loft steps as Clark studies the newspaper.

Clark : [Surprised] It looks like the kid we saw in The Beanery.

Pete : Maybe he's got a grandson or something.

Chloe : Or...maybe it's Harry.

Clark : I don't think we should start looking for time machines just yet.

Chloe : OK, fine. Where do you think we should start.

Clark
: If someone *is* following in Harry's footsteps, maybe they sent him some fan mail.

Cut to a shot of Harry playing some classical music, lost again in the music. We pull back and see he is playing the old piano inside The Beanery, while Zoe straightens up some things on the counter. She walks over to Harry, who is intently listening to one note. He taps the key repeatedly.

Zoe : [Friendly] We close at 9:00, Mozart.

Harry : [Sighing] Your piano needs tuning.

Zoe : That's because nobody's played it in years.

Harry : Hmmm...

Zoe : [Slightly annoyed] You wanna settle up?

Harry : [Hopefully] Can I get one more coffee?

Zoe rolls her eyes and sighs.

Zoe : Don't you have somewhere to go?

Harry : [Good-naturedly] Ah, come on...you can clean up to the sounds of Chopin.

Zoe smiles, and walks away shaking her head.

Zoe : [Chuckling] I guess.

Zoe returns to the front and locks the door, and Harry resumes playing classical music on the piano.

Cut to a shot of Clark, Chloe and Pete hurriedly walking down the hall in the retirement center.


Chloe : [Worriedly] What happens if someone sees us searching Harry's room?

Clark : How about we don't get seen?

Cassandra : Clark, is that you?

Clark stops as he sees Cassandra walking slowly toward them from a sitting area down the hall. She waves Clark over. Clark turns to his friends, who are looking at him with confused expressions.

Clark : [Pointing down the hall] Harry's room his down the hallway. I'll meet you there.

Pete and Chloe continue down the hall, while Clark heads toward where Cassandra is waiting inside the sitting area.

Cassandra : [Concerned] The other night you left in a hurry. [Indicates the two chairs next to them] Sit.

Clark sits down, and Cassandra sits across from him.

Cassandra : I... uh.. [Clears throat] ...I hoped you'd come back.

Clark : [Guiltily] I'm sorry. [Seriously] You saw that...whatever it was.

Cassandra : [Taking off her glasses] I *always* see them. The question is, how did you?

Clark : I don't know. Wasn't I supposed to?

Cassandra : Nobody ever has.

Clark : [Confused] Why me?

Cassandra : Because, we both know... [Lowers her voice] ...you're not like other people.

Clark's eyes widen in fear.

Clark : [Very nervously] Sure I am.

Cassandra : No Clark. I've seen you...before we ever met. More than once, I've touched people, and I've seen such pain and despair and...but then you were there, and the pain was gone.

Clark looks surprised and overwhelmed.

Cassandra
: I think that's your destiny, Clark--to help people. To save them from fear and darkness.

Clark : [Considers this] How?

Cassandra : Well, that's for you to figure out. You can fear the future, or...you can *embrace* it.

Clark is silent as he thinks about what Cassandra has said.

Cassandra : [Holding her hand out to Clark] The choice is yours.

Clark stares at her outstretched hand for a moment, considering his options. He looks at Cassandra, who is waiting patiently, and makes his decision. He reached out and grasps her hand. Instantly, we see a flash, and a series of images rapidly unfold: a screaming young blonde woman being attacked. An overturned car on fire, a child clutching a teddy bear trapped in a burning house. The young blonde woman grasping at her throat then lying in the street her face filled with fear. An injured man trapped beneath the overturned car, glass shattering, a close-up of a silver unicorn pendant, the child inside the burning house as the flames climb higher, the young blonde woman looking scared. We flash out and see Clark, looking very concerned as he lets go of Cassandra's hand.

Clark : Who are they?

Cassandra : People who need your help.

Clark : [Confused] How am I supposed to help them if I don't know who they are?

Cassandra : I'm not a radio--I don't pick up continuous transmissions. That's all I have.

Clark : [Thinking] I'll figure it out.

Clark gets up, his mind still on the visions.

Cassandra : Clark...your secret is safe with me.

Clark smiles, then heads off to find his friends.

Cut to a shot of Chloe and Pete, rifling through Harry's belongings. Pete is going through Harry's dresser drawers, while Chloe is going through a box of newspaper clippings sitting on Harry's bed. Clark enters the room and shuts the door behind him.


Clark : You guys have any luck?

Chloe : [Shaking her head] No fan mail. Just a bunch of old news clippings from The Smallville Ledger...obituaries, articles. Chloe hands each of these to Clark to look at,

Pete : [With a few papers he found in the drawers] The guy's been obsessed with Smallville for 50 years.

Clark's not listening, as he's staring intently at an article Chloe has handed him. We see the article's headline: "Local Waitress Saves Customer With Heimlich Maneuver". Alongside the story is a picture of Zoe, holding a plaque honoring her achievement.

Chloe : Clark, is something wrong?

Clark : [Softly] It's her.

Chloe : [Trying to see the article] It's who?

Clark : I gotta go.

Clark drops the article on the bed and hurriedly leaves the room. Pete picks up the article, and we get a close-up shot of the necklace Zoe is wearing in the picture--the silver unicorn pendant from Cassandra's vision.

Cut to a shot of Harry reflected in the shiny tabletop at the Beanery. He's writing something in a foreign language on a napkin. He flexes his fingers as he writes, as though arthritis is bothering him.

Zoe : [Removing her apron] Thanks for the serenade. But unless you're sleeping here, which you're not, I'm heading out.

Harry approaches her, holding out the napkin.

Zoe : [Curiously] What's this?

Harry : They don't teach Greek in school anymore?

Zoe takes the napkin.


Harry : It's Euripides. The sins of the father are visited on the children.

Zoe : [Impressed] You play Beethoven and you speak Greek? [Smiles] Real cute. What's it got to do with me?

Harry : Actually, Zoe Garfield, quite a bit.

Zoe looks a bit scared.

Harry : Your grandmother--Eve Garfield. She died last year, right? [Whispering threateningly] I was meant for big cities and great concert halls...that was my destiny...

Zoe starts backing up, very scared now.

Harry : And your grandmother--she helped kill that future. And now...

Harry pulls out a length of piano wire and wraps it around his hands, tightening it like a garrotte.

Harry : I'm gonna kill yours.

Harry rushes forward, trying to wrap the piano wire around Zoe's neck. She gets her hands up between her throat and the wire and tries to fight Harry off, crying out "No!" As she does so, her unicorn pendant comes off the chain and falls to the floor. Suddenly, the front door of the Beanery shatters as it's kicked in. Harry whips around, yanking Zoe in front of him as he faces the door, and grabs large butcher knife from the counter.

Clark : [Rushing through broken door] Let her go!

Harry holds the knife up to Zoe's throat.

Harry : Ah-Ah! Don't move! Don't move!

Zoe whimpers as Harry, using Zoe as a shield, crosses around Clark and heads out the door. He gets outside and suddenly, Clark is in front of him. Harry glances back, shocked, to where Clark had been previously standing.

Clark : [Threateningly] I said let her go.

Harry glances down the street and sees a large delivery truck speeding down the street.

Harry : Didn't your parents teach you to respect your elders?

As the truck approaches the Beanery, Harry hurls a screaming Zoe out into the street, directly in the path of the truck. She rolls over and screams as she sees the headlights approaching.

Clark speeds over to where Zoe is and throws himself on top of her, shielding her from the truck. The driver tries to stop, but he's going too fast. He runs right over there, and from underneath the truck we see sparks as the bottom of the truck scrapes along Clark's back. The truck passes over them and we see they are unharmed, except for the back of Clark's jacket, which is singed and smoking.


Driver : [Leaping from cab] Oh no!

The driver runs back to where Clark and a crying Zoe are getting up. Clark hands Zoe off to the driver.

Clark : Take care of her.

Clark then leaves to find Harry. Once he's out of sight of the driver and Zoe, he zips at superspeed around a corner and stops, looking for Harry. He scans the alley, but there's no sign of Harry. He turns back toward the front of the alley, and suddenly Harry is behind him. Clark turns quickly, just as Harry plunges the knife toward Clark's heart. We go into Matrix style slow motion as the knife hits Clark's chest and the blade immediately shatters, sending pieces of metal flying out in all directions, leaving Harry just holding on to the handle. Harry looks shocked. We go back to regular speed as Clark grabs Harry and throws him in the air, where he lands on a parked car, shattering the windows and blowing out the tires. Harry groans, blacking out, as Clark runs over and stares at him angrily.

Cut to a shot of the Kent farmhouse at night. We go inside and see Clark and Jonathan are sitting at the table, drinking coffee. Martha has apparently just gotten off the phone and joins them.

Martha : Zoey's gonna be OK. But that truck driver could have sworn he hit you. [Off Clark and Jonathan's worried looks] Don't worry--he's not asking any questions.

Jonathan : Is that kid in jail?

Martha : No, he's in the hospital overnight for observation.

Clark : Does Zoey know why he wanted to kill her?

Martha : [Shaking her head] She's just grateful you happened to come along.

Jonathan : Is that what you told the police?

Clark : [Dryly] I figured they wouldn't want to hear I got a vision from an old blind lady.

Jonathan just looks at Clark, aware that the comment was directed toward his earlier doubts about Clark's claims regarding Cassandra.

Martha : [Concerned] I'm not sure how I feel about Cassandra.

Clark : Mom, she's my friend. She told me my destiny was to help people.

Jonathan : You don't think she knows your secret?

Clark just looks at Jonathan, then looks down guiltily...a silent "yes". Jonathan and Martha exchange worried looks.

Jonathan : I don't think you should see her anymore.

Clark : [Insistant] If I hadn't gone to see her, Zoey would be dead.

Jonathan : [A bit sternly] Your destiny may be to protect people, but ours is to protect you, and that's gotta come first, OK?

Clark just looks at his father, understanding but upset.

Cut to a night shot of the fountain outside Luthor Manor.


Clark : [Voiced over the shot of the manor] My mom said you called?

We hear floodlights flipping on, and see an empty room...empty except for the battered Porche--dented, and with the roof torn off-- sitting in the center of the floor. Lex and Clark enter the room.

Clark : Is this the Porche from---I don't understand. Why do you still have it?

Lex : [Circling the car] I once read about a rich man who survived a hotel fire. He hung onto the ledge for an hour before the fire department rescued him. Afterwards, he bought the hotel...always stayed in that room. When they asked him why, he said he figured fate couldn't find him twice.

Clark : [Studying the car] I thought you didn't believe in fate?

Lex : I don't... [Coming around to stand next to Clark on the drivers side] But everytime I look at this car, I wonder.

Clark just looks at him with an innocently questioning look on his face.

Lex : I had a team go over this thing inch by inch. They tell me there's no way the impact could have ripped open the roof like this.

Close up of the destroyed roof.

Clark : [Shaking his head] They must have made a mistake.

Lex studies Clark for a long moment.

Lex : Do you remember anything about the accident?

Clark turns and meets Lex's gaze, not backing down.

Clark : No, just that I pulled you out. That's it.

Lex : [Sort of disbelieving] I thought that you might be able to tell me more.

Clark : [Shrugs, continuing to meet Lex's gaze] I'm sorry.

Lex gives Clark a small smile and walks back to the front of the car.

Lex : It's a little strange to be walking around when every shred of evidence says I should be dead. An unsolved mystery, I guess.

Clark : [Looking inside the car] Maybe fate has something else in mind for you.

Lex turns back to Clark, smiling dryly.

Lex : [Dismissive] You've been spending too much time with your friend Cassandra.

Clark : [Continuing to study the car's interior] Well, at least she doesn't dwell on the past.

Lex stares at Clark somewhat coldly, and Clark looks up and smiles.

Clark : Lex, you're alive. The question you need to ask yourself now is, where do you go from here?

Lex turns back toward the car, considering what Clark has said.

Cut to a shot of a policeman walking down the halls of the hospital. He stops a doctor who is walking down the hall.


Police Officer : I'm here to pick up the kid from the Beanery assault and take him into custody.

Doctor : [Looking at a chart] Right...the young John Doe. He's all yours. We got him locked up in here. I checked on him this morning. He's sleeping like a baby.

The doctor turns and opens the door. Inside the room, we see Young Harry has been replaced by Old Harry, who is lying in the bed, handcuffed to the side of the bed.

Harry : [Weakly] Help me...

Cut to a shot of Lana and Clark walking along the koi pond bridge at the retirement center.

Lana : The police questioned Harry all morning. He said he was kidnapped by this kid who was obsessed with his old case.

Clark : [Disbelieving] So somehow in broad daylight, this kid got out of handcuffs, smuggled Harry inside, and chained him to a bed?

Lana : That's the official story.

Clark : It may be official, but it doesn't make sense.

Lana : You could always add it to the Wall of Weird.

Clark stops, suddenly feeling sick. He looks over the bridge and sees the koi swimming around a group of meteor rocks. Clark takes a couple of deep breaths to steady himself.

Lana : [Worried] Clark, are you all right?

Clark : [Sounding nauseous] Not really. I think I'll go inside...talk to Harry.

Clark heads back toward the retirement center, clutching his stomach in pain, as Lana watches worriedly.

Cut to a shot of a record playing classical music on a record player. A hand removes the needle from the record. We see that it's Clark, inside Harry's room.


Clark : [Conversationally] You know, I found a picture of Zoey Garfield in a box under your bed.

Harry : [Lying in his bed] And who are you?

Clark : Clark Kent, but we've already met.

Harry : [Indignant] How dare you go through my belongings!

Clark : How do you explain the pictures?

Harry : Why do I need to explain it?

Clark crosses the room and grabs a chair next to Harry's bed, turning the chair backwards and straddling it. He crosses his arms over the top and stares calmly at Harry.}

Clark : You know what Harry? I think you and this kid are the same person.

Harry : I'd say you have a very active imagination.

Clark : [Evenly] I don't know how you did it, but I know it's you.

Harry : You said your name was Kent? Grandfather Hiram, father Jonathan? Funny...I don't remember you on the family tree.

Clark just continues to stare calmly at Harry, Harry's words having no effect.

Clark : [Evenly] I'll be watching you.

Harry chuckles nervously, never taking his eyes off Clark.

Harry : [Ringing the call button] Nurse...nurse. Help me, somebody. Help.

Clark and Harry continue to stare at each other. As a nurse enters the room, Harry takes on the posture of someone in pain.

Harry : [Weakly] Oh nurse, he's harassing me. Haven't I been through enough.

Clark continues to stare evenly at Harry, not fooled by his act.

Nurse : I think you should leave, young man.

Clark : [Getting up, still keeping his eyes on Harry] Don't worry, I'm going.

Harry watches Clark from the corner of his eye as Clark leaves.

Cut to a shot of the koi pond. Harry is rolling his wheelchair around the bridge. He rolls over to a section where the broken railing is crossed off with police tape--the same area where Harry fell into the pond. He gazes over the edge, his eyes eager. From beneath the surface of the pond, we see Harry and his wheelchair tip over into the water, and hear the crackling of electricity.


Cut to a shot of several large stacks of newspapers being slammed down on a desk. We see Chloe is the one responsible, as she, Pete, and Clark are inside the Torch office. Pete is working on a nearby computer, while Clark goes through a file cabinet.

Chloe : [Sighs] This is everything I could find on Harry Volk. The Ledger carried stories on the trial, the murder, the investigation...you name it.

Pete : Is anybody watching this guy?

Clark : [Looking through some papers in the cabinet] Lana's got an eye on him.

Chloe and Pete exchange a look that says they don't have much confidence in Lana.

Clark : [Without looking up] I heard that.

Pete : What exactly are we looking for.

Clark : [Closing the cabinet and crossing the office] I dunno. There's gotta be a connection between the people Harry's going after.

Chloe : In Zoey Garfield's statement to the police, she said that Harry accused her grandmother of killing his future.

Clark sits down at a desk. As he does so, Lana quickly enters the office.

Lana : Harry's gone. They found his wheelchair out by the koi pond half an hour ago.

Clark : [To Chloe] I saw meteor rocks in that pond.

Chloe : At least now we know how he's doing the time warp.

Lana : What do you mean?

Clark : [Hesitantly] I'll explain later. [To Chloe] We gotta figure out who he's gonna kill next.

Chloe : [Concerned] Clark, take a look at this.

Chloe hands Clark an old issue of the Ledger.

Clark : What is it?

Chloe : It's a list of the jurors that worked on Harry's trial.

Clark : [Reading] Rudolph Gage, Eve Garfield... [Realizes] He's killing the descendants of the jurors that convicted him.

Pete
: Talk about not letting it go.

Clark's eyes widen as he studies the list more closely.


Lana : [Concerned] Clark, what is it?

Clark : Look at juror number eleven.

Clark hands Lana the paper. As she takes it, we see the list, including juror eleven.

Lana : Hiram Kent. Wasn't that your grandfather?

Clark : Harry's gonna kill my dad.

Cut to a shot of Martha Kent, looking out to door of the Kent house at a person standing on her porch. She opens the door.


Martha : Can I help you?

Cut to a shot of Harry--young again--standing on the front porch. He's again dressed in the uniform of a utility worker.

Harry : Yeah, got a report about a gas leak. You, uh, mind if I come in?

Martha : Gas leak? I don't smell gas.

Harry : Your husband called about it earlier. Is... is he around?

Martha : He'll be back

End

Kikavu ?

Au total, 104 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Emmalyne 
12.01.2019 vers 20h

IThink 
04.10.2018 vers 20h

diana62800 
13.09.2018 vers 23h

wolfgirl88 
12.09.2018 vers 12h

Aloha81 
29.07.2018 vers 16h

lolhawaii 
29.06.2018 vers 11h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton personnage préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...
Activité récente
Actualités
TRAILER | Disappearance at Clifton Hill avec E. Johnson

TRAILER | Disappearance at Clifton Hill avec E. Johnson
La bande-annonce du thriller canadien Disappearance at Clifton Hill, du réalisateur Albert Shin,...

Glow and Darkness : Jane Seymour dans une série médievale

Glow and Darkness : Jane Seymour dans une série médievale
Jose Luis Moreno, à qui l'on doit la série à sketches espagnole Escenas de Matrimonio (adaptée en...

TRAILER | Les premières images Locke & Key avec A. Ashmore

TRAILER | Les premières images Locke & Key avec A. Ashmore
N'ayez pas peur ! Franchissez les mystérieuses portes de Locke & Key ! Les premières images de Locke...

The Purge 5 : Cassidy Freeman en plein cauchemar américain

The Purge 5 : Cassidy Freeman en plein cauchemar américain
Cassidy Freeman (Smallville) et Will Patton sont annoncés au casting du 5ème opus de The Purge, la...

The Retreat : Aaron Ashmore au casting d'un thriller

The Retreat : Aaron Ashmore au casting d'un thriller
Aaron Ashmore (Smallville, Killjoys) et Rossif Sutherland (Reign) complètent la distribution du...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
HypnoRooms

choup37, Avant-hier à 19:39

Nouveau sondage et EV sur Kaamelott et toutes les infos sur le film qui sort en juillet!

Locksley, Hier à 09:33

Joyeux anniversaire aux HypnoCards qui ont 3 ans aujourd'hui ! Découvrez les gagnants de notre jeu !

SeySey, Hier à 12:01

Bonjour à vous! Nouveau sondage & design sur le quartier Outlander! J'attends vos votes & avis ^^

ophjus, Aujourd'hui à 10:12

Dernières heures pour le sondage/awards de The Bold Type, avez vous vu le nouveau design ?

ophjus, Aujourd'hui à 14:01

Nouveau sondage et PDM sur le quartier Pretty Little Liars ^^

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Retrouvez la chaine Hypnoweb.net
sur Blasting News